Après deux semaines rouges, le bitcoin est presque aussi survendu qu’en mars 2020

La semaine dernière, les hodlers du bitcoin ont célébré un nouvel ATH. Cette semaine, ils „célèbrent“ sa deuxième plus grande bougie rouge. Le bitcoin n’a pas été aussi survendu depuis 2020.

Le bitcoin a clôturé la semaine avec la deuxième plus grande bougie rouge de toute son histoire, testant les plus bas près de la zone de prix de 47k $ après un ATH de 64K $ enregistré la semaine précédente.

Dans l’ensemble, la semaine a été difficile pour tous les marchés. Des actions aux crypto-monnaies, les traders ont connu un épisode de panique collective marqué par la rumeur selon laquelle Joe Biden préparerait un projet de loi visant à augmenter les taxes sur les plus-values de près de 100 % pour tous ceux qui génèrent plus d’un million de dollars de bénéfices.

Le BTC enregistre son deuxième plus grand chandelier rouge de tous les temps

La nouvelle a provoqué une chute généralisée des indices financiers les plus importants aux États-Unis et dans d’autres pays. Et les crypto-monnaies ont eu une réaction encore pire, le Bitcoin Trader confirmant sa tendance baissière après avoir cassé le support d’un canal initié fin 2020.

La baisse d’aujourd’hui place le bitcoin à 48 000 dollars avec des plus bas à 47044 dollars, selon les données de Tradingview. Pour la première fois, la moyenne mobile à 10 périodes et la moyenne mobile à 55 périodes se croisent à la baisse, ce qui pourrait indiquer que la tendance haussière s’affaiblit, du moins temporairement.

Le bitcoin a perdu un peu plus de 5 % au cours des dernières 24 heures, et 13 % au cours des 7 jours précédents. Avec près de 8 000 dollars perdus, il s’agirait de la plus importante baisse brute de prix de l’histoire, même si elle a connu les pires baisses en termes de proportions de prix. Pour remettre les choses dans leur contexte, une baisse de 10 $ lorsque le bitcoin s’échangeait à 100 $ était proportionnellement pire qu’une baisse de 1 000 $ lorsque le bitcoin s’échangeait à 60 000 $.

Le bitcoin n’a pas été aussi survendu depuis l’épisode de panique de 2020 de la crise du COVID-19

Les indicateurs montrent que les traders ne se sont pas encore remis de l’épisode de panique des jours précédents. Le bitcoin n’a pas été aussi survendu depuis la mi-mars de l’année dernière, lorsque les craintes d’une crise généralisée due à la pandémie de coronavirus ont conduit les marchés dans le sous-sol.

Le RSI est un indicateur qui signale s’il y a un équilibre entre les acheteurs et les vendeurs. Il est actuellement de l’ordre de 25 points sur 100. C’est-à-dire qu’il y a 25 personnes qui passent des ordres d’achat contre 75 personnes qui passent des ordres de vente pour la même valeur.

Cela pourrait signifier que les traders cherchent actuellement à sortir de leurs positions pour augmenter leurs avoirs en fiat, en matières premières, ou peut-être même en altcoins.

Un sentiment similaire est montré par le Crypto Fear & Greed Index, qui est à son plus bas niveau en un an, indiquant que la peur des investisseurs de perdre de l’argent avec le bitcoin n’a pas été aussi forte depuis le crash de mars 2020.

Toutefois, un RSI faible pourrait être un signe haussier. En théorie, les marchés ont tendance à atteindre l’équilibre après de telles périodes d’euphorie avec une correction contraire.